Suivez les « 24 heures d’écriture » en direct sur le web

Voici les infos pour vous permettre de suivre l’écriture de nos 24 nouvelles en direct sur le web :

A partir de quand ?

  • Début : vendredi 11 juin à 19h
  • Fin : samedi 12 juin à 19h

Suivi sur mon site : https://www.lignesdevie.com

  • Pavé Twitter noir à droite sur l’écran qui affiche les messages postés sur Twitter par les participants et l’équipe (ça a commencé).
  • Je vous encourage à m’encourager pendant les 24 heures en m’envoyant des commentaires sur ce post ou les suivants (les heures les plus dures sont en fin de nuit).

Suivi sur le site officiel : http://www.24heuresdecriture.com/

  • Tous les quarts d’heure, affichage des 24 nouvelles « en l’état » d’écriture (si nous jouons bien le jeu d’écrire en direct dans le « back office » du site…) + profils des 24 participants.

Suivi dans le 11ième arrondissement de Paris :

  • 16 librairies et médiathèques du 11ième diffusent également l’événement.  Voir leur liste et la carte ici.

Un coup de chapeau à Fontaine ô livre, association de développement des métiers du livre du quartier de la Fontaine au roi, qui coordonne la manifestation. Et à l’agence littéraire Pierre Astier pour l’idée de ces 24 heures.

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

86 thoughts on “Suivez les « 24 heures d’écriture » en direct sur le web”

  1. Mamou c’est toi la meilleure, je crois en toi!!!!
    BIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZOUSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

  2. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 ALLEZ LAMIA TERIR!!!
    Je suis à moi seule son « fan club »…

  3. MAMAN EST-CE-QUE APRES ON PEUT MANGER AU KFC? car on est au travail de papa et il a pas le temps de faire la cuisine!!:)
    MIAAAAAAAAAAAM KFC…..°-°

  4. VAS-Y LAMIAAAAAAAAA JTM TROP TROP TROP TU VAS GAGNER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Imane qui t’aime.

  5. Moi aussi je suis ton fan club gilles ! La traversée de Paris, du gâteau. Tu connais la ville comme le fond de ta… poche :0) Private Joke. Des bises.

  6. Moumoune, c’est maman. Eteins tout de suite l’ordi et lave toi les dents. Je t’m embrasse bibi et papa

  7. MAMAN BONNE NUIT DANS TON SAC DE COUCHAGE 🙂
    Moi j’suis dans mon lit 😀 !!!!(JE TE NARGUE PAS? JE TE LE DIT, ENFIN JE TE NARGUE PEUT-ETRE UN PEUT…)

  8. Comment tu sais Arf ?!
    Es-tu devin ?
    Mon texte commence par ça pour l’instant :
    « Janvier l’attendait gare de Lyon. »

  9. Frédérique : Nelly nous a filmé. Je lui ai vanté la nouvelle chambre d’amis et les apéros dehors 😉

  10. Héhé janvier, traversée de Paris Ca a marqué l’inconscient collectif ! 🙂

  11. Gilles, tu as bien fait ! Qui c’est ces gens dans tes commentaires quiencourage une autre candidate ? Tu héberges une sans blog fixe :0)

  12. Frédérique, la fille de Lamia encourage sa maman qui est assise à ma gauche avec une pile de plans et d’annuaires de Paris.

  13. Jambier, Samia, Gilles, Arf et Moi on traverse Paris avec un gars gras ! Je te vois dans le poste quand tu te penches un peu. J’ai ameuté mes troupes sur Facebook, mais ils dorment tous devant le match de foot. Zéro à Zéro, il y a de quoi ronfler ! (Philippe est avec moi, il surveille incognito)

  14. Oui Gilles, je te vois et je vois aussi tes petits petons :0) Ecris au lieu de jouer sur tes commentaires ! (et n’oublie pas de les approuver sinon les nombreux supporters ne vont rien y comprendre.

  15. Eh! J’ai fini mon service et je suis là! Peut-être pas jusqu’à plus d’heure mais je compte sur toi Gilles! Courage! Janvier!

  16. Fatigué ? Keep cool. Tu as beaucoup de temps devant toi. Respire, marche, fais des pauses. Quand tu auras posé l’essentiel de ta nouvelle, prends une pause plus longue avant d’y revenir. C’est un marathon et comme dans une course, il faut trouver ce que les sportifs appellent « le second souffle ». On est encore là avec toi.

  17. Si tu es en panne, reviens sur ce que tu as déjà écris. Traque les répétitions genre attendre/poireauter, soit (il y en a trop), absence/ était parti… C’est bon, il y a de la tension, des personnages énigmatiques et de l’ambiance. Tu es sur une bonne piste.

  18. C’est bien ce que tu as écrit. On dirait un rêve, en tous cas c’est ce que je ressens. Tu fais toujours du sur place? C’est la faute d’Aimé: il se perd dans la femme! Il faudrait pas qu’il s’endorme aprés!

  19. Bon, je te laisse pour quelques heures. Demain, je reviens, c’est promis. Ne t’en fais pas, tu as trés bien démarré, tu peux te faire confiance. Tu as toute la mienne. Des bises pour t’aider à passer la nuit. A tout à l’heure.

  20. Le café coule. L’équipe d’orga est allée nous chercher une montagne de croissants. La pluie a cessé. Presque tout le monde est derrière son écran. Ca babasse. Quelques uns travaillent sur papier. Je petit déjeune et je m’y recolle. Vu la météo, pas de regret pour mon jog du samedi matin.

    Vvous êtes trop bien, ça me booste de lire vos encouragements en me réveillant.

  21. Bon, Arf a raison, tu tiens ton histoire. Relecture maintenant, ultra serrée. Ce que je t’ai dit hier est toujours d’actualité : attendre, faire et prendre (compte les,tu verras), mains, qui/que, soit, valise blanche… Sois sans pitié et fais plus simple par moment (ex : absence/était parti- l’un à ^côté de l’autre/côte à côte etc….)Pourquoi ce changement de temps du dernier paragraphe ? Ce sont quelques pistes comme nous avons l’habitide d’envoir ensemble :0)
    C’est une vraie traversée, ça bouge, c’est vivant, avec une phrase de chute comme on les aime. Tu as bien mérité ton repos.
    A tout à l’heure pour les révisions.

  22. Spip l’est pas mieux que WordPress pour les sauts de paragraphe. Faut mettre un _ en début de chaque ligne. Pour le retravail, c’est trognon. J’vais faire à la papa dans mon Open Office et retransvaser à la pogne morceau par morceau. D’abord, je relis tout. Je l’ai pas toute lue encore.

    Et d’avoir trouvé le titre, ça m’a touché vers 6h du mat’. Un grand moment intime de ces 24h. Quand tu touches le bonheur d’écrire de tes deux pognes.

    Les croissants : http://tweetphoto.com/26798551
    Les pommes, c’est pour la prière à nos Mac. Qu’ils buguent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.