Austerlitz dépôt

cyanotype-571

Le gamin a un écusson Paris FC
le crâne presque rasé
il regarde autour de lui avec curiosité
ça doit être son père assis à côté de lui
ils sont tranquilles tous les deux
La rame passe le fleuve
Dans le virage avant la station Gare d’Austerlitz
dans le bruit de ferraille du freinage
un vieil homme se penche vers le gamin
« Tu vas à l’école toi ? »
le gamin ne dit rien
« Tu es le premier ? »
le gamin le fixe avec son regard clair
le visage inquiet
Les portes s’ouvrent sur le quai
on voit par le débouché de la verrière le bâtiment sur pilotis du ministère des finances de l’autre côté du fleuve
« Ne laisse jamais personne passer devant toi ! »
le vieil homme caresse la joue du gamin de son index replié
le gamin ne sait pas quoi lui dire
ni s’il doit lui dire quelque chose
il regarde du côté de son père qui ne dit rien non plus
Le vieil homme descend et s’éloigne
c’est un vieil homme noir très distingué dans un trench-coat court gris pierre
le gamin aussi a de l’allure dans sa tenue de sport
il demeure une minute ou deux après
le visage effrayé
puis petit à petit il se retrouve
à la station Campo-Formio sa tête est à nouveau alerte
la phrase du vieil homme déposée quelque part en lui
Dieu sait où

Gilles Bertin
.


Photo : Gare de Lyon, 9 octobre 2015, cyanotype GB

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *