Histoires (presque) vraies, Marlène Tissot

L'atelier, fragment 271 - Sténopé Gilles Bertin

Qu’est-ce qui se passe dans ta tête
lorsque tu t’assois là
rigide
sec de gestes et de mots
est-ce que tu sais le temps que j’ai perdu
à tenter de déchiffrer tes silences ?
à lire l’absence de sentiments sur
la pierre de ton visage ?
qu’est-ce qui se passe dans ta tête
dans ta peau
dans cet habit prison que tu t’es fabriqué ?
est-ce que tu me le diras un jour ?
est-ce que tu me parleras
une fois, rien qu’une fois
avant que ta bouche devienne poussière ?
est-ce que tu me regarderas
comme tu regardes ta bière ?
est-ce que tu me crieras ta joie
comme à ce joueur de foot dans la télévision ?

Papa Tango Charlie (extrait), page 75

Un jour, quand j’avais huit ans
papa m’a demandé « Qu’est-ce que tu fais ? »
j’ai répondu « Un bonhomme de neige »
c’était sur la plage, en juillet

Histoires (presque) vraies # 2 (extrait), page 18

J’ai aimé le recueil Histoires (presque) vraies, de Marlène Tissot, découvert lors du Marché de la poésie 2015 de Paris, dans la collection poésie dirigée par Frédérick Houdaer chez les éditions Le pédalo ivre.


Marlène Tissot, Histoires (presque) vraies, éditions Le pédalo ivre, collection poésie, 77 pages, parution mai 2015, prix : 10€

Photo : L’atelier, fragment 271 – Gilles Bertin

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

2 réflexions au sujet de « Histoires (presque) vraies, Marlène Tissot »

  1. Merci Gilles, d’avoir lu et aimé mes petites histoires 🙂
    (je ne me rappelais plus ou je t’avais lu (sur papier), mais c’est dans Brèves et Dissonnance, et j’aime beaucoup!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *