contraire, couleur souris, acheter (3 autres poèmes de métro)

.

contraire

prendre ce métro en sens contraire
mais constater qu’autour de soi aucun passager n’est inquiet
certains descendant néanmoins à chaque station
faisant sans doute discrètement demi-tour
d’autres montant tout aussi calmes les remplaçant
ayant sans doute eux aussi rebroussé chemin mais dans l’autre sens
il est plus que temps maintenant de retourner à ton départ
prendre ce métro en sens contraire

.

couleur souris

caban souris / jeans tuyau délavé
chemise rayures / cravate à points bleus
mastic crème / écharpe lin / cheveux neige
anorak noir matelassé / col faux velours
veste cintrée / collier perles / béret clair
sweet fluo / pantalon à bandes Adidas / Nikes rose
imper pistache / blouson pétrole
manteau sable / porte bébé ventral bleu foncé
capuche bébé même couleur souris que le caban tout à l’heure

.

acheter

acheter des packs d’eau des Alpes pour livraison à domicile
un scanner photo sur Le Bon Coin
des cartes de visite en promotion
un billet en tribune d’honneur pour France-Argentine
une formation en anglais chez Wall Street Intitute
des billets coupe-file pour le Salon du chocolat
des tenues de camouflage pour les week-ends à la campagne

 

Sur les lignes 6 et 8 à Paris

Un premier poème de métro : Mon chien — Les poèmes de métro publiés ici sont regroupés sur le tag poemes-de-metro

La forme Poèmes de métro a été inventée par Jacques Jouet, membre de l’Oulipo.

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

Une réflexion au sujet de « contraire, couleur souris, acheter (3 autres poèmes de métro) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *