Mon chien (poème de métro)

Photo by miaikransen, license CC0 Public Domain

Mon chien est ce que j’ai de plus précieux au monde
il a en ce moment un bandage à la patte antérieure droite
quand le violoniste se met à jouer
il se plaque au sol entre ses quatre pattes écartées
je ne tire pas sur sa laisse
je le soulève et le dépose sur mes genoux
il écoute le violon sans broncher ses yeux fixes
le musicien joue maintenant Comme d’habitude
.
Ligne 8, Paris

.

Photo par miaikransen sous licence CC0 1.0 domaine public — Lien vers la photo sur pixabay

      Mon chien, poème en métro - Gilles Bertin

Les poèmes de métro publiés ici sont regroupés sur le tag poemes-de-metro

La forme Poèmes de métro a été inventée par Jacques Jouet, membre de l’Oulipo.

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

Une réflexion au sujet de « Mon chien (poème de métro) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *