Tous ces draps à étendre

Conception Alain Benini, production Hospices Civils de Lyon, photos Lignes de vie

La fête des lumières à Lyon est un « événementiel » lourd dans lequel viennent parfois se nicher quelques pépites poétiques et malignes. Il y a deux ans, c’était une cabine téléphonique transformée en aquarium. Cette année, il s’agit d’un cloître, celui de l’Hôtel-Dieu, empli de draps séchant sur des fils illuminés par des guirlandes avec des airs de musique populaires, voire très populaires tel Ti Amo…

Ou comment, sans débauche de technologie ni de moyens, créer à la fois émotion et implication des spectateurs. Dans toutes les autres animations de la fête, ils sont passifs, se contentant de regarder le scénario imposé. Ici, ils passent dans les draps, certains dansent. Entendu dans la bouche d’un touriste : « Faut avoir l’idée ». Le pouvoir d’évocation était si fort que j’avais l’impression de sentir leur odeur.

Visiter Lyon et la fête des lumières

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

9 réflexions au sujet de « Tous ces draps à étendre »

  1. @tous….. cette animation n’est qu’un petit aspect de la fête des lumières. Il faut quand même dire qu’une partie (non évaluable) des lyonnais désapprouvent la transformation de cette fête (religieuse au départ) en grosse manifestation (4 millions de visiteurs en 2008 paraît-il) dont un des buts principaux est de promouvoir la ville. D’autant qu’il s’agit plus pour les spectateurs de déambuler que de participer.
    Moi, elle me plaît cette fête. Des fêtes à l’échelle de toute une grande ville, il n’y en a pas tant que ça.
    Et puis, il y a ces draps, mama mia !

  2. @Myriamax : J’ai laissé votre commentaire bien qu’il soit de la promotion déguisée. Ceci pour une bonne raison : mon moteur de blog a mis un « nofollow » sur votre lien, donc il ne sert à rien. Ici, on échange sur des bases équitables en se lisant mutuellement et en partageant. A bientôt peut-être de vous lire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *