Deux morts

Y aurait-il deux types de morts ?

« Un homme retrouvé chez lui deux ans après son décès », signale aujourd’hui Libé. Nouvelle plus marquante, déconcertante, choquante encore que celle de cette vieille dame retrouvée morte chez elle après quelques mois et pour qui j’avais écrit La méthode Lambert *.

Je suis tombé sur un site web sidérant en recherchant l’article relatant le décès de cette vieille dame. Sur ce site dont je ne donnerai pas l’adresse, les internautes peuvent pronostiquer la date de la mort d’une centaine de personnalités. Les trois décès les plus pronostiqués font l’objet d’un « Top 3 » sur la page d’accueil. Les gagnants sont récompensés par une effigie du disparu. Dans leurs crédits en pied de page, les auteurs anonymes de ce site revendiquent l’humour.

Voilà donc deux regards d’aujourd’hui sur la mort : oubli et, à l’autre extrême, souillure du regard des crétins.

(*) publiée chez αяf lors de notre "Vases communicants" d'octobre.

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

8 réflexions au sujet de « Deux morts »

  1. @Frédérique, Anna, Arf : je crains que vous ayez en grande partie raison sur votre hypothèse connerie/petitesse d’autant que….
    @Balmolok : ….. la peur fait dire ( et faire !) bien des conneries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *