De Bibracte

Pas grand chose d’ébouriffant sur un site archéologique pour les non spécialistes : des trous, des pierres. Mais les « à-côtés » sont dignes d’un coup d’oeil. Visite du chantier de fouilles de Bibracte :

De grosses poires

Poires

Aux marches du palais des terrassiers

Escaliers

Trois laboureurs s’en sont allés au bal, Richard Powers

Fin

Publié par

Gilles Bertin

Voir page A propos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *